Assignée à résidence

3 octobre 2011 | 0

Encore une fois assignée à résidence pour cause d’enfant malade, je songe combien il est difficile de gérer boulot et enfants. Il est compliqué te travailler avec un ouistiti qui a la prétention d’utiliser votre tablette graphique avec un compas, qui fait grimper sa Barbie sur vos bras et nicher ses Petshops dans vos cheveux.

Il est stupide de penser qu’il serait sage devant un DVD : 8 heures de télé le rend maniaco-violent.
Quand plus globalement je pense à la difficulté de faire garder un enfant petit, trouver un mode de garde sûr et capable d’assumer ses petits tracas d’enfants, au parcours du combattant pour lui trouver une place en crèche, j’ai des frissons de panique et cette succession d’images à pour moi l’effet d’un contraceptif très efficace.

287-assignee-a-residence



Aurélie de La Pontais

Illustratrice depuis 2005, je réalise des illustrations pour la presse, l'édition, l'édition jeunesse, les collectivités ou les agences de communication, mais aussi pour la confection féminine ou le prêt à porter, armée d'une batterie de pinceaux, de feutres, d'idées qui débordent d'un peu partout et d'une bonne dose d'humour.
octobre 2018
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031